L’industrie papetière face à la hausse des coûts du papier

Ce n’est un secret pour personne, les crises successives et plus récemment la crise du COVID-19 ont affecté de nombreuses industries en Europe et dans le monde. Malheureusement, notre industrie papetière n’a pas été épargnée ! Entre problèmes logistiques, problèmes d’approvisionnement de matières premières mais aussi hausse des prix et du coût du papier, c’est toute la filière qui est touchée.

Hausse des coûts du papier : les causes  

Les coûts ne cessent d’augmenter et d’atteindre des niveaux historiques, ce qui bouleverse toute l’industrie mais aussi les consommateurs finaux. Mais comment cela s’explique-t-il, quelles sont les causes de cette hausse ?

L’Union de la Filière Papetière (UFIPA) a alerté sur les différentes causes qui, additionnées, ne cessent d’impacter la filière et le coût du papier et du carton.

Cause n°1 :

L’augmentation des prix des matières premières nécessaires pour la fabrication en raison d’une pénurie sur le marché. UFIPA explique “+180% pour le carton, +70% pour le papier et +170% pour le polypropylène entre décembre 2020 et mars 2022, et +82% pour la pâte à papier entre septembre 2021 et février 2022 selon les dernières observations”. 

Cause n°2 :

L’augmentation du coût de l’énergie et de la logistique des produits. Les coûts du gaz et de l’électricité ont été multipliés par 3 voire 5 ! 

Outre, la hausse du prix du transport qui est étroitement lié au coût de l’énergie, UFIPA met également en lumière une “pénurie de chauffeurs de camions dans l’UE, [une] pénurie de main d’oeuvre dans le transport maritime, [un] manque de conteneurs, [une] congestion dans les ports, [une] hausse des prix des conteneurs de 62% entre avril 2021 et avril 2022 (source World Container Index)” 

Cause n°3 :

D’autant plus vrai durant la crise du COVID, l’arrêt ou le ralentissement de certaines usines de production par manque de matière première, a également impacté les prix finaux et les coûts du papier. 

L’addition est salée pour l’industrie papetière et les coûts du papier. Le comité directeur de l’UFIPA ainsi que Laurent Proy, président de l’association ont exprimé leur inquiétude : “la pâte à papier a augmenté de 60 % entre septembre 2020 et septembre 2021 […] et le carton de 30 %”.

Le bilan 2021-2022

Pas de panique, même si l’industrie est affaiblie et que la demande mondiale de pâte à papier est en baisse de 4% en 2021, celle-ci a augmenté de 3,4% sur le continent Européen même si les tensions du côté logistique ont impacté les livraisons.

Malgré la crise du COVID, la production française de papier-carton est plutôt en bonne forme avec une hausse de la production de 7% par rapport à 2020 malgré la hausse des coûts du papier. Monsieur Paul-Antoine Lacour, délégué général de COPACEL, (Union française des industries du papier, du carton et de la cellulose), explique même que l’emballage représente près de 66% des volumes de ventes en 2021. 

Le tableau n’est donc pas si noir pour l’industrie papetière française. En effet, avec la crise du COVID et le rebond du e-commerce (et des livraisons !) durant la pandémie, la demande de papier-carton a augmenté, voire même explosé ! Cette hausse est également liée à l’abandon des emballages plastiques notamment des magazines. 

Cocorico ! La production de papier et carton française est même plutôt bien placée au niveau européen sur l’année 2021 avec une 5e place, ce qui représente ainsi 8% de la production totale de papier et carton. Entre 2020 et 2030, la filière française table sur une croissance de près de 1,8% par an avec notamment une forte progression dans le secteur de l’emballage et du conditionnement avec une projection d’une hausse de 29%.Le hic ? La demande de papier ainsi que l’inflation étant forte, une hausse des coûts du papier supplémentaire est inévitable. En effet, la pâte à papier se faisant plus rare et plus chère sur le marché, il est nécessaire d’ajuster les prix. COPACEL met en effet en garde sur les obstacles à la production de papier-carton française et de prendre les projections avec prudence malgré un bilan plutôt positif. Les deux enjeux principaux ? La hausse des coûts du papier liée notamment au coût de l’énergie mais aussi les délais de livraison rallongés.

Les solutions chez GDP Emballages 

Pas de panique, chez GDP Emballages, nous mettons tout en œuvre pour trouver ensemble des solutions concrètes et durables pour continuer à fournir du papier de qualité en limitant la hausse des prix.

Grâce notamment à un stock de matières premières important sur toutes les qualités que nous pouvons proposer, l’équipe de GDP Emballages est en mesure de limiter les délais d’attente et de production.

Notre équipe possède une véritable expertise du papier et du carton et sera en mesure de vous accompagner et vous conseiller au mieux dans la gestion de vos coûts en fonction de vos besoins !