Logos et labels environnementaux du papier

Le papier et le carton mettent en moyenne 3 mois à 1 an pour se décomposer, s’ils ne sont pas recyclés. C’est de 100 à 1000 ans pour du plastique. L’écart est énorme ! De plus, le papier et le carton sont des matières facilement recyclables, pouvant la plupart du temps être revalorisées dans la filière. En effet, l’industrie papetière française est l’une des industries qui prend le plus en compte les enjeux environnementaux. Par exemple, 61% des emballages papiers sont recyclés en France et réinjectés dans la filière française.

Recycler ses emballages papier et carton est donc indispensable, tant pour la préservation de l’environnement que pour la filière papier française. Pas de panique, logo et label papier sont là pour guider le consommateur dans les choix d’emballages ! 

Repérer les emballages papier et carton recyclables

Si les techniques de tri et de recyclage ont beaucoup évolué et ont été simplifiées ces dernières années, certains produits restent difficilement recyclables. Et oui, tous les papiers et cartons ne se recyclent pas et ne peuvent être revalorisés ! C’est le cas par exemple des papiers aluminium, papiers d’hygiènes (mouchoirs, couches etc), ou encore des emballages papiers et cartons souillés par l’humidité et/ou des corps gras.

Cependant, il est possible de vérifier si vos emballages papiers ou cartons proviennent déjà de sources recyclées et s’ils sont recyclables avant même leur utilisation. Comment savoir si vos emballages papiers sont recyclés ou recyclables ? L’astuce numéro 1 pour avoir une idée si votre papier ou carton est recyclé et/ou recyclable est de chercher les éventuels logos, labels, ou encore allégations environnementales présents sur l’emballage.

Les logos et labels environnementaux destinés au papier et carton sont nombreux et il est parfois possible de s’y perdre. En voici donc une sélection.

Logos et labels papier indiquant le caractère recyclé ou recyclable du produit 

Certains logos ou labels ne précisent pas forcément si le produit est recyclable mais seulement si le produit a été confectionné à partir de fibres recyclées. 

  • APUR : logo indiquant le pourcentage de fibres recyclées utilisées pour fabriquer le produit. Pour obtenir ce label, le produit doit être composé d’un minimum de 50% de fibres recyclées.
  • TRIMAN : signifie que l’emballage papier est recyclable, peut être trié et par la suite recyclé. 
  • LA BOUCLE DE MOEBIUS : allégation environnementale qui indique la part éventuelle de matière recyclée. En revanche, elle n’indique pas forcément le caractère recyclable du produit. 
  • ANGE BLEU : label environnemental le plus ancien et assez exigeant, l’Ange Bleu a été créé en Allemagne et peut se retrouver sur des produits ayant un taux de matière recyclée de 75% minimum.
  • TETRA PAK : indique que le produit est 100% recyclable.
Logos et labels papier recyclage

Les certifications sur la provenance des fibres  

Certains labels donnent plus d’informations sur la provenance de la fibre utilisée.

  • FSC ou PEFC : le bois utilisé est issu de forêts gérées et sources responsables. 
  • PEFC Recyclé : les produits certifiés proviennent au moins à 70% de matière recyclée.
  • FSC Recyclé : les produits FSC Recyclés sont fabriqués à partir de 100% de bois ou de fibres recyclés. 
  • FSC Mixte : les produits FSC Mixte sont fabriqués à partir d’un mélange de bois provenant de forêts certifiées FSC et de fibres recyclées.
Logos et labels papier

Logos et écolabels plus généralistes

Un logo ou label papier n’est pas une garantie certaine d’un possible recyclage ! Certains logos ou labels environnementaux sont plus généralistes et indiquent seulement que l’entreprise s’engage pour la planète.

  • CITEO : fusion d’Eco-Emballages et d’Ecofolio (2017). Entreprise spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques. 
  • IMPRIM’VERT : marque distinguant les imprimeurs engagés pour réduire les impacts de leur production.
  • ECOLABEL EUROPÉEN : écolabel utilisé dans toute l’Union Européenne, garantissant des produits respectant un certain nombre de critères environnementaux et de performance. Citeo explique “pour le journal, au moins 70 % des fibres utilisées doivent être récupérées. Pour les papiers à copier/papiers graphiques, la fibre peut être vierge ou recyclée”.
  • POINT VERT : l’entreprise qui l’a apposé sur son produit verse une contribution à Citeo, entreprise qui pilote le tri et le recyclage en France. Attention, il ne garantit pas que le produit est recyclable. En revanche, depuis 2017 celui-ci n’est plus obligatoire. 
  • NF : écolabel français garantissant des produits ayant un impact réduit sur l’environnement. Certains critères incluent la réduction du poids des produits, la limitation des substances dangereuses ou encore la réduction de la consommation d’énergie lors de la fabrication des produits. 
  • TIDY MAN : ce label incite seulement le consommateur à trier ses déchets.
Logo et label papier recél